Entraînement 2009

Pour le coup, je m'y projette, en 2009... J'ai lu 3 bouquins récemment:

  • Running to the top (Arthur Lydiard)
  • Slow Burn (Stu Mittleman)
  • The Maffetone Method (Philip Maffetone)

Les trois sont très bons. Le meilleur est celui de Mittleman, je pense. Enfin, c'est celui que j'ai préféré. De tout ça, il ressort tout un tas de choses, dans la pratique, je vais un peu faire évoluer ma stratégie d'entraînement.

Séance Lafay, avant
Mon carnet, le 17 novembre 2008, à 20h30
  • j'essaye de limiter les écarts et excès, c'est une nouveauté pour moi, il aura fallu 4 ans d'entraînement et de compétitions depuis le GRR 2004 pour que je comprenne qu'il faut éviter de trop faire le zozo si on veut avoir de bonnes perfs en course...
  • je "périodise" mon entraînement. D'habitude je faisais juste des cycles 3 semaines fortes / 1 semaine "off", avec une grosse montée en charge deux ou trois mois avant la course, et du repos les deux ou trois dernières semaines. Là, je vais faire un peu plus fin que ça.
Séance Lafay, après
Séance Lafay, avant Mon carnet, le 17 novembre 2008, à 21h20

Explication ->

La première phase, et je suis en plein dedans, consiste à se construire une "base". Ici pas question de faire du travail de vitesse. Pas de VMA, rien. Que de l'endurance fondamentale. J'applique la "formule 180" de Maffetone, et donc pendant cette période je ne cours pas, jamais, à plus de 180 - mon âge = 147 pulsations/minute. Bon, j'ai le droit d'augmenter, en théorie, un peu, la dose, faire un +5 voire +10, mais je sens bien que le compte n'y est pas. Pour être cool je ne dois vraiment, mais alors vraiment pas, dépasser 150. Du coup la mise en place des paliers de Mittleman est facile à mémoriser : 3 zones qui sont 120-140, 140-150 et 150-170. Donc, je fais la majeure partie de mon entraînement dans la première zone, un peu dans la seconde, et rien dans la troisième. Le "au-delà de 150" viendra plus tard dans la saison, minimum février 2009. J'ai le temps.

La deuxième phase, je vous l'expliquerai plus tard ;)

Bon, et avec tout ça je continue tout de même un peu la méthode Lafay , j'ai du mal à décrocher, ça me plaît vraiment. J'ai bien réfléchi, je me suis posé la question de savoir si c'était une bonne idée, pendant cette phase à endurance fondamentale dominante, de faire du renforcement musculaire. Et puis j'ai décidé que peu importe, j'avais envie de ne pas me ramollir, je me sens bien dans ma peau avec ces exercices, alors je continue. Point barre.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le mardi 21 mai 2019.
Copyright © 2008 Christian Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le lundi 17 novembre 2008.