Anne Sylvestre

J'aime beaucoup Anne Sylvestre et j'avais envie ici de faire un texte sur certaines de ses chansons féministes : celles que je connais...

Anne Sylvestre a écrit des chansons pour les enfants et elle est très connue. Elle a également beaucoup écrit pour les adultes et continue à le faire. Elle est moins réputée pour ses chansons pour adultes mais a tout de même le large public qu'elle mérite et fait de très beaux concerts.

Les textes de beaucoup de chansons que je présente ici sont disponibles sur le site Paroles.net. Mais bien entendu, le mieux est d'écouter les chansons car les musiques sont très belles.

Lulu le ver luisant

Comme le respect des femmes s'apprend tôt, une chanson pour enfants me plaît particulièrement : Lulu le ver luisant. Lulu est un petit ver luisant qui ne supporte pas que sa belle soit brillante et pas lui.

Pochette "Les fabulettes"
Pochette du coffret de fabulettes regroupant 2 CDs et un DVD de clips. La chanson "Lulu le ver luisant" est sur l'un des CDs.

Car dès que tombe la nuit,
ce n'est pas lui qui luit, ce n'est pas lui qui luit.

Alors il lui parle de manière très désagréable :

<< Charlotte !
Allume ta loupiotte !
Mais qu'est-ce que tu fabriques, espèce d'idiote ? >>

Et voilà notre petite Charlotte qui tout simplement fait la grève de la lumière.

Gulliverte

Cette chanson parle un peu du même thème. Il est difficile pour une femme d'être supérieure à un homme parce qu'elle s'expose à un rejet. Gulliverte est grande. Est-ce un souci ? Non, jusqu'à ce qu'elle comprenne que les hommes souhaiteraient qu'elle soit plus petite qu'eux. Alors elle se tasse, se nie. Avant de comprendre que la faute ne vient pas d'elle.

Pochette "Les pierres dans mon jardin"
Pochette du disque "Les pierres dans mon jardin"

Elle dit je suis Gulliverte
et je me sens bien.
Vous me trouvez grande certes,
je n'en disconviens.
Maintenant mes petits hommes
à vous de grandir.
Comptez plus que je me gomme
pour pas vous ternir.

Grande, grande, je suis grande,
je m'demande,
si c'n'est pas par votre faute
que je suis haute.

La vaisselle

Cette chanson montre que même si les mentalités des adultes changent, il reste du travail. Les livres pour enfants, entre autres, sont toujours très rétrogrades par rapport aux rôles hommes/femmes. Tout cela est présenté avec humour dans une ritournelle qui reste bien en tête.

Qui c'est qui fait la vaisselle ?
Faut pas qu'ça se perde.
Qui c'est qui doit rester belle,
les mains dans la merde ?

Mais tout change, mais tout change,
et voici Jules qui lange
les fesses de l'héritier.
Il balaye, il balaye
et bientôt quelle merveille
il astique le plancher.

- Ca fait rien, on change rien !

Frangines

Une chanson sur les rivalités féminines.

Un peu plus tard c'est la beauté
Qu'on nous érigea en barrière
On se retrouvait insultée
Si l'on n'était pas la première
Nos amitiés faisaient sourire
Fallait se créper le chignon
Et tout ce qu'on pouvait se dire
N'était que fadaises ou chiffons

Et les autres

Disque "Partage des eaux"
Anne Sylvestre, pochette du double CD "Les arbres verts" et "Partage des eaux"

Je souhaite parler d'autres chansons. Dès que j'aurai le temps...

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 29 novembre 2021.
Copyright © 2009 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le mercredi 19 août 2009.