Sarkozy

Les banlieues brûlents
Décembre 2005. Les banlieues brûlent. Qui sont les vrais responsables ? Cette image fut primée dans un concours et nous n'en sommes pas peu fiers.

L'an dernier en novembre, les banlieues brûlaient. En décembre, Charlie Hebdo proposait un concours. La double page centrale représentait une voiture, une école, une magasin et un Sarkozy déguisé en policier, avec sa matraque. Tous ces éléments étaient à découper et à assembler en 3D. Le titre "Toi aussi, brûle une voiture."

L'idée de participer au concours nous a amusés et nous avions une idée de thème. Sarkozy, bien qu'habillé en flic, est celui qui met les banlieues à feu. De plus, il tire tant qu'il peut dans les jambes de Chirac, qui de son côté se fiche bien de la situation de la France tant qu'il garde son fauteuil de président. Et pendant ce temps, Le Pen investit les cerveaux des Français... Bien entendu, ce que je raconte ici est le scénario que nous avons choisi et pas une analyse de la vie politique française...

Comment dessiner tous ces personnages ? Facile : les dessinateurs de Charlie s'en sont chargés pour nous. Il ne reste qu'à trouver leurs bons profils.

Quand s'attacher à cette tâche ? A Noël bien sûr, quand les dispositifs de sécurité sont renforcés. Et puis surtout, c'était ainsi que nous avions aménagé notre réveillon : un dîner de fête avec nos filles de 8 mois et presque 2 ans, puis une soirée collage-photos de gredins. Activité saine et qui nous permet de rester près d'elles tout en s'amusant.

Nous voici donc le 24 décembre 2005 avec nos bouts de carton, nos ciseaux, notre colle, nos branchages au fond du jardin, quelques allume-barbecue et un appareil photo.

Rapidement les éléments prennent forme :

  • Le feu démarre
  • Chirac prend place dans la belle berline rouge
  • Le Pen investit l'école
  • Et Sarkozy s'arme d'un cierge magique

Enfin les photos, dans le jardin. La voiture a entièrement brûlé, la police est restée au Val d'Argent et ne s'est pas aventurée dans notre quartier sensible. Nous avons pris des photos sous divers angles. Il faut aller vite, une voiture ça flambe bien.

Enfin, nous avons de la matière. Nous retenons deux photos, les recadrons, les envoyons à la rédaction de Charlie Hebdo. Et voilà une soirée qui débute bien, nous avons mérité quelques chocolats et une coupe de champagne.

Epilogue

Deux semaines plus tard, Charlie publie les photos gagnantes du concours. L'une des nôtres y est ! Fierté puis déception d'avoir laissé filer ce numéro dans le barbecue. Alors voici un hommage à ce micro-évènement politique et à la bonne soirée que j'ai passée avec Christian.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 17 mai 2021.
Copyright © 2007 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le mardi 02 janvier 2007.