Le temps

Albert n'a jamais dit que le temps passait moins vite pour la particule la plus rapide. La particule fonce, et si l'observateur ne sait pas où elle est, c'est simplement parce qu'elle n'occupe pas de position précise. Elle est un peu ici, un peu là, peinarde avec sa densité de probabilité.

Quant au temps, elle s'en fout la particule. De toute façon, elle n'attrapera pas de cheveux blancs. Le temps peut bien faire ce qu'il veut. Et même être probable.

Alors un philosphe a eu la lumineuse idée d'imaginer un philosophe rapide. Bel effort d'imagination. Et pour le philosophe dans sa fusée, le temps passerait moins vite. C'est bien ça monsieur Einstein ? Non a répondu Albert. Car le temps n'a pas de vitesse. La vitesse est une dérivée du temps. Je dis juste que le temps est relatif.

La public n'a pas vraiment compris. Il est resté scientifiquement embarqué dans le train à vapeur. Ça ne nous rajeunit pas.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 17 mai 2021.
Copyright © 2013 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le dimanche 03 février 2013.