Départ - Oceanside, CA

Oceanside sur Google Earth
Vue du départ, Oceanside, CA. Le parcours de la RAAM est en rouge.

Cette time station est sponsorisée par David Cholet, le premier contributeur de ma campagne de crowd-funding donc je lui ai attribué cette étape, la toute toute première, qui n'est pas officiellement une time station, mais reste un point de passage obligatoire. Si on n'est pas sur la ligne de départ, on n'est pas à l'arrivée... Merci David !

Jeudi 7 juin

Allez hop, c'est parti. Le cycliste Christian Mauduit et le chief crew Marc Gibourt sont déjà sur place. Le reste de l'équipe est sur le point de prendre l'avion. D'ici quelques jours, vous aurez toutes les infos sur le briefing. Et puis... TOP DEPART !

Samedi 9 juin

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Christian Mauduit. En cette belle occasion, toute l'équipe est allée enregistrer Tais-toi et RAAM, à la base de la fameuse jetée d'Oceanside. Nous avons alors récupéré des tonnes d'autocollants pour décorer les voitures (c'est obligatoire), ainsi que 3 road-books de 100 pages chacun. Ils vendaient aussi du matériel d'occasion : glacières géantes, rangements à tiroir, aspergeurs d'eau... Possible que ce que nous avons acheté aujourd'hui, nous le rendions à l'organisation de la RAAM à Baltimore.

Ceux qui ne l'avaient pas encore fait on lu le long règlement et le GEAR book, une mine de renseignements. Nous apprenons aussi à nous familiariser avec les codes utilisés dans le road-book. Nous réfléchissons à la stratégie de départ. De longues discussions pour savoir ce qui était autorisé ou pas, comment affiner notre stratégie d'aide. C'est loin d'être évident.

Trouver des téléphones compatibles avec le règlement n'a pas non plus été chose aisée. Il faut un accès internet pour s'annoncer à chaque time station. Il faut un téléphone américain pour s'abonner aux SMS d'infos minute de la course. C'est obligatoire. Nos téléphones français ne convenaient pas. Et ça prend du temps à configurer.

Et bien sûr, quelques achats de ravitaillement pour le premier jour, ainsi que de matériel de dernière minute.

Une journée bien remplie, en somme. Et finalement peu de temps pour profiter des vagues du Pacifique. Mais demain est un nouveau jour... (Plein de briefings, vérifications...)

Dimanche 10 juin

Christian se fait photographier
Christian se fait photographier

Dimanche est un jour bien rempli lui aussi. Le matin, il a fallu aller à la vérification du matériel. Avions-nous bien collé tous les autocollants sur les véhicules ? Presque ! Il manquait le numéro du coureur à l'arrière des voitures. Les vélos étaient fin prêts. Le vélo de secours, celui de Jean-Paul en acier, a eu un succès fou. Il détonait au milieu de tous ce carbone.

Une petite photo de groupe obligatoire. On était beaux ! Et on vous le prouve.

Photo de groupe
Tout le groupe Tais-toi et RAAM. Une belle équipe de vainqueurs entoure son champion.

Et l'après-midi, les quatre "chanceux" qui parlaient suffisamment bien anglais sont allés au briefing des équipes d'assistance. Le fameux "chief crew meeting". C'était... très long. 3h d'américain, avec des informations en effet indispensables, d'autres qui se répétaient. Mais au moins avons nous appris que si nous nous arrêtions dans le parking du magasin de poissons de Glamis, nous risquions de nous faire tirer dessus. Et aussi que le pays est traversé de feux de forêts et de landes, de tornades, qu'il y a des attaques d'ours, que les Navajos ont des chiens féroces. Mais c'est bon, on est brieffés, donc tout va bien se passer.

Lundi 11 juin

Pacific selfie
Derrière moi (mais assez loin) on doit pouvoir trouver la Chine, le Japon, des pays comme ça. Bon allez je pédale un coup et je vous fais la même de l'autre côté.

Pas grand chose niveau course aujourd'hui. En attendant le briefing coureurs on a joué avec des planches de body board dans les vagues du Pacifique. Soyons bien clairs, tout ça ne vaut pas un clair de lune à Maubeuge et encore moins le doux soleil de Tourcoing, mais il faut savoir s'adapter.

Top départ
Christian est parti. L'autre arche sera à 3000 miles d'ici

C'est la 1ère time station | Time station suivante

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le dimanche 18 août 2019.
Copyright © 2018 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le mercredi 13 juin 2018.