La sculpture, quelle aventure !

Exposition à l'Ecole Maternelle Ambroise Thomas d'Argenteuil, du 31 Mai au 5 Juin 2012

Cette année encore, l'Ecole Ambroise Thomas organise une grande exposition. Les enseignants et toute l'équipe éducative a du mérite. Au-delà du travail que représente la création de toutes les oeuvres, l'école n'est pas du tout adaptée à la tenue d'expositions. Prévue pour 7 classes uniquement, elle en accueille 13 plus un centre de loisirs. On rogne sur la taille du dortoir, sur les salles de sport, sur la cour de récréation et la cantine : il y a deux services pour le repas de midi, trois services de récréation. Sinon, ben, ça rentre pas.

Et malgré tout, l'expo a pu avoir lieu. Et ça vaut le détour, nos artistes ont du talent.

Tout a commencé par le projet éducatif des Moyenne Section pour l'année scolaire 2011-2012 : la sculpture. Ça n'a pas été évident, mais les enseignants ont trouvé un musée prêt à accueillir quatre classes d'enfants de 4-5 ans, en Novembre : c'était le Centre Pompidou. Je les ai accompagnés. Après une visite à la fontaine Stravinski, nous avons dû résoudre, par groupes de 4, des énigmes :

Une sculpture en tissu
Les enfants avaient trouvé une sculpture en tissu. En classe, ils ont réféchi ensuite sur ce qu'elle représentait. Certainement un bonhomme. Et d'après Garance : "Il se tient comme ça (elle mime) parce qu'il a envie de faire pipi."
  • Trouver une sculpture représentant un animal
  • Trouver une sculpture bleue
  • Trouver une sculpture où on voit un visage
  • Trouver une sculpture plus grande que vous
  • Trouver une sculpture où on peut tourner autour
  • Trouver une sculpture tout écrasée
  • Trouver une sculpture en tissu
  • Trouver une sculpture qui fait peur.

Bien entendu le plus difficile a été de trouver une sculpture qui faisait peur, vu que dans mon groupe, ils n'avaient peur de rien ! Ceci dit, après cette recherche, ils savaient tous les particularités des sculptures de Klein, de César et de Giacometti.

L'année a continué. Un sculpteur est venu leur enseigner certaines techniques. Ils ont oeuvré, le projet a pris forme : il fallait une exposition. Les Petite Section et les Grande Section ont rejoint les moyens, ils se sont mis à l'oeuvre aussi. Les petits ont découvert la sculpture, voici ce qu'ils en disent :

  • C'est un bonhomme qu'on a fabriqué
  • C'est quelque chose qui est fait en pierre, en bois, en béton, en pâte à modeler...
  • C'est quelque chose qu'on fabrique avec les mains, avec des outils
  • Pour fabriquer des sculptures, on utilise des matériaux, des objets
  • Une sculpture c'est en volume
  • Pour bien voir une sculpture, il faut tourner autour
  • On peut faire une sculpture avec du papier
  • Ça peut prendre beaucoup de place
  • Une sculpture, c'est très solide et parfois c'est très fragile. Ça dépend des matériaux.

Et voilà : 340 élèves artistes, il faut bien deux salles d'exposition et quatre jours pleins pour présenter ce travail. C'est en ce moment. J'étais au vernissage, et c'était tellement fabuleux que je n'ai même pas pillé le buffet. Pour la visite, c'est par là que ça commence, ensuite, vous utilisez les petites flèches, dans le cadre mauve en haut, pour vous balader. Profitez-en bien.

Le buffet d'accueil
Buffet-goûter sous les poissons arc-en-ciel. C'est un vrai vernissage d'exposition.
Les fils de fer dans des pots de yaourt
Les sculptures en fil de fer dans des pots de yaourt datent de 2008. Elles sont figuratives (voir les titres des oeuvres)
Les sculptures en papier-mousse
Les enfants devaient découper des encoches dans des formes en papier-mousse, pour créer un volume à partir d'éléments plats.
Terre et branches
Réalisations en produits naturels. Le thème de l'année pour les Petite Section, c'était "Nature", ils l'ont adapté au thème "Sculpture" des moyens.
Postures
Un travail sur les postures physiques, par les grands.
Les petites bêtes
Une représentation des petites bêtes que l'on trouve dans un jardin : coccinelles, papillons, vers de terre, escargots. Il y a même une classe qui exposait son escargot apprivoisé.
Les chenilles et le jardin
Mise en scène centrale dans la salle d'exposition du bas : les chenilles. Quatre méthodes pour réaliser des sculptures de chenilles : la boite d'oeufs découpée, le cure-pipe, le ruban de tissu enroulé autour d'un fil de fer, les boulettes d'argile.
Les paniers de légumes
Ils ne sont pourtant pas tous adhérents de l'AMAP d'Argenteuil !
Le rideau de fleurs
Un rideau de fleurs, c'est quelques bouteilles en plastique et un peu de peinture. Il y a aussi de très beaux bacs de tournesols sur le même principe, mais ma photo étant floue, allez les voir sur place. En arrière plan : variations autour du thème de l'arbre.
La toile et ses araignées
Il y avait une toile d'araignée sur un arbre de la cour. Les enfants ont donc réalisé chacun une araignée. Mise en scène par l'enseignant.
Le centre Pompidou
Nous passons maintenant à l'étage du haut, celui des travaux des moyens (dont Garance.) Ici, Garance nous présente la maquette du Centre Pompidou et de la Fontaine Stravinski que sa classe a réalisée. Remarquez les petits personnages dans l'escalator, et les tuyaux en pailles à l'arrière du bâtiment.
La ronde des personnages
Cent enfants ont chacun créé un personnage en objets de récupération. Ils entourent la salle d'exposition.
Les Giacometti en aluminium
À la façon de Giacometti, chaque classe de moyens a réalisé ses personnages. Voici donc les "alus"
Les Giacometti en tissu
La classe de Garance a fait des Giacometti en tissu. Ce qui est sympa quand on donne du matériel à l'école, c'est qu'on a une émotion supplémentaire en regardant les oeuvres. Le bonhomme d'Ary, à fleurs bleues, c'est l'ancien tissu du rideau de notre chambre. Au milieu à droite, pour le bonhomme d'Ilyès, le tissu blanc-rouge-noir, c'est aussi celui du sac de jeu des animaux bizarres (cherchez sur mon site pour en savoir plus)
Les têtes
Travail sur les têtes et les expressions des visages.
Les postures en pâte à modeler multicolore
Les enfants ont représenté "Un garçon assis avec un coude posé par terre", "Une fille qui croise les jambes"... Garance a chois le thème "Une grande soeur allongée à la plage". C'est Lise. Elle pose sur la photo pour mettre en évidence les ressemblances.
Les pâtes à modeler poétiques
Ce que j'aime dans cette série, c'est rêver en regardant le titre des oeuvres : "la fleur des neiges", "le bonhomme girafe". Mmmm
Terre et couleurs
Pour colorer leurs sculptures en terres, les artistes ont incorporé des perles nacrées.
Le mur
Le mur de sculptures est immense. Devant, vous pouvez admirer à nouveau des sculptures que vous avez vues en gros plan. Et voilà, c'est fini. A moins que vous ne préfériez utiliser la flèche "retour arrière" pour profiter un dernier coup de l'exposition.
Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 17 mai 2021.
Copyright © 2012 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le dimanche 03 juin 2012.