Étape 2 : Rowardennan - Inversnaid

Valérie
Sourire et chapeau colonial, les clés du succès.

Distance : 13k

On reprend donc à Rowardennan.

Après la montée du Lomond... ou pas ;)

Le début du parcours ressemble au tronçon précédent. On suit toujours le West Higland Way. Il finit par changer un peu de couleur, avec quelques passages qui montent franchement dans les bois.

Pierre qui roule...
...n'amasse pas mousse, mais celles-ci ne roulent point.

C'est le moment d'admirer la forêt, et les petits ruisseaux qui coulent un peu partout. Nous avons eu la chance de passer par grand beau temps, mais on sent, rien qu'à regarder la végétation, que cet endroit n'est pas désertique et sec toute l'année.

Même sous la pluie, je pense que ça doit être sympa.

Noter que si la météo était "horrible" nous aurions pu faire demi-tour à la fin de ce cette portion et revenir au bercail (assez court, un adulte entraîné, moi par exemple, pourrait faire les 25 bornes nécessaires en 4h ou moins).

Croisière
Pour les fainéants, des croisières en ferry permettent de se rincer les yeux sans user ses semelles.

Normalement je pense que c'est impossible, en passant une demi-journée sur ce bord du lac, de ne pas voir le petit ferry qui passe. Marrant, ils ont parlé de nous au haut-parleur en racontant "regardez ces randonneurs sur le West Highland Way, bla bla bli, bla bla bla".

Arbre remarquable
Joli tronc, non ?

Pour pique-niquer, sans hésiter, il y a un très beau spot juste avant d'arriver à Inversnaid et de traverser la rivière, avec, même, si vous le souhaitez, des tables et chaises. Tout le confort moderne.

Une des différence avec le tronçon précédent c'est qu'ici : plus de route. On peut arriver à Inversnaid par la route mais il faut contourner par l'Est.

Il y a manifestement une garnison ou un truc du genre à Inversnaid. Je ne sais pas s'il font des exercices l'hiver à casser la glace du lac et nager dans l'eau froide, mais ils pourraient, ça aurait du style !

Rob Roy's cave
La famille visite la cave. Nous n'avons pas trouvé de trésor.

Ensuite, le truc à visiter (c'est un extra de 3km, mais franchement, ça coûte pas cher, y'en a juste pour une heure) c'est la grotte de Rob Roy. Bon, on a appris dans la suite du parcours qu'apparemment dans le coin chaque Loch a sa "Rob Roy's cave", donc le gaillard en avait plus d'une. Ça m'a rappelé les hôtels français où "Napoléon y a passé une nuit".

Mais dites-moi, qui était Rob Roy ? Bon, sufiit de regarder la section Rob Roy sur Wikipedia et donc, on y apprend que c'est à l'Écosse ce que Robin des Bois est à l'Angleterre.

Depuis la grotte
Vu du Loch Lomond depuis la grotte.

À faire : lire le roman et voir le film. De préférence un jour de grand vent.

L'accès à la grotte est fléché, en gros à un moment le chemin monte et descend d'un coup, et donc après la "petite descente foirasse" il y a un panneau qui indique la grotte à gauche. Elle est à 50 mètres. Sur place, faut crapahuter un peu, moi j'ai du laisser mon gros sac de 100 litres par terre, sinon je ne passait pas. Trop gros mon fils !

Très rigolo, on peut se planquer dedans comme un vrai bandit, attention tout de même avec les gosses par endroit y'a qu'une marche, mais elle est haute.

Christian
Le photographe s'est fait prendre.

Pour revenir de la grotte, il y a une version alternative, qui fait passer dans les bois en haut (elle est sur la trace GPS normalement) mais bon, nous ne l'avons pas essayée, la famille était un peu fatiguée, il faisait chaud (si si, en avril, en Écosse, véridique) et bon, on est donc rentrés direct.

Le trajet juste qu'à notre lieu de villégiature, un peu en retrait à 1 km du lac, était un peu rasoir. Une route en bitume, certes quasi déserte, mais montante et particulièrement démoralisante après les beaux chemins du matin et du tout début d'après-midi.

Hôtel ***
Une vieille chapelle recyclée, et le tour est joué, de quoi dormir au chaud pour les randonneurs.

Attention, à Inversnaid, les magasins, c'est pas trop ça, c'est vraiment paumé, et à part l'hôtellerie locale, je crois qu'il n'y a rien comme commerces. Nous ça ne nous dérangeait pas, on a commandé des "lunch packs" à l'auberge, et du coup c'était parfait on avait notre pique-nique du lendemain, mais mieux vaut le savoir, car je crois bien qu'à pied, le prochain magasin est à 3h ou 4h de marche, grand minimum.

Parcours sur OpenRunner :

Lire la suite ...

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 22 juillet 2019.
Copyright © 2016 Christian Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le vendredi 06 mai 2016.