Papa, Maman,

Papa, Maman,

Pardon de vous le dire si tard. Comment aurais-je osé vous l'avouer avant ? Mais vous êtes tous deux enterrés maintenant. Vous ne répondrez pas, vous ne hurlerez pas. Je vous ai pourtant volé un bien précieux trésor. Je vous ai pourtant trompés de bien odieuse façon.

Tu te souviens, Maman, de ce jour de Juillet 54. Tu étais lourde en entrant et en sortant doublement maman. Julien et Alexandre. Nous étions beaux, nous étions intelligents. Nous étions vos trésors d'amour, Papa, Maman. Et moi, j'étais jaloux. Je vous voulais rien que pour moi. Vous ne l'avez jamais su mais, dès mes neuf ans, j'ai réglé ce problème à ma façon.

Vous n'avez plus jamais réussi à nous photographier ensemble. Aujourd'hui encore, je suis Julien, je suis Alexandre. Je continue, fidèle à mes parents, à prendre deux bains chaque soir. Je ne sais plus si Julien a tué Alexandre ou si c'est Alexandre qui a tué Julien.

Je continue à vous aimer, doublement.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le lundi 17 mai 2021.
Copyright © 2013 Valérie Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le samedi 09 mars 2013.