21/04/2018 - Un peu de mécanique

Ce week-end, Jean-Paul est passé à la maison pour donner un coup de neuf à mon vélo, essentiellement changer le pédalier. Normalement c'est le type d'opération que j'aurais pu faire moi-même je pense mais comme pendant la RAAM ce sera, entre autres, lui qui va gérer tous les éventuels pépins mécaniques, autant qu'il le fasse directement,

Pédalier
Ce truc était en train de rendre l'âme. Il aurait peut-être juste fallu changer les roulements, mais on en a profité pour changer tout le pédalier. Hop.

En effet, le cadre est un Cannondale Synapse avec un montage BB30 qui est un peu différent de ce qu'on voit d'habitude.

Pour une raison qui m'avait jusqu'ici échappé, ce truc a toujours grincé. Bizarre, car sur le papier il n'y a pas de raison. En démontant tout le bazar, Jean-Paul s'aperçoit qu'une des rondelles qui normalement assure l'étanchéité a été remplacé par un bout de plastique à la con, probablement choppé dans un jeu de direction. Je ne félicite pas le vélociste qui m'a fait ce coup là, ça expliquerait pourquoi ce machin a toujours pris du jeu au bout de quelques milliers de km. L'eau et les roulements, ça ne fait pas bon ménage.

Mousse de guidon
Technique simple mais efficace pour tenir la distance. J'installe des petits pains de mousse en dessous de la guidoline. Comme ça, ça amorti un peu mieux. Pas parfait, mais mieux que rien. Testé et approuvé, ça marche, je vous le certifie.

Plus tard dans la semaine, j'ai aussi complètement refait le gainage du vélo, freins, dérailleurs, et posé une nouvelle guidoline. Histoire que la bête soit fin prête pour le mois de juin, et suite à mes désagréments lors de la dernière sortie longue .

Pas envie de me faire avoir sur une panne mécanique stupide.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le mardi 24 novembre 2020.
Copyright © 2018 Christian Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le lundi 21 mai 2018.