22/04/2018 - Les Flèches de France, avec Accent Français

Je rebondis sur un article de mon sponsor, Accent Français et fais un petit point sur ma préparation.

La RAAM, ça se passe aux États-Unis , ça, on sait. Comment s'entraîner pour cela ? Bon, l'hiver, j'ai pas mal usé mon home-trainer, je vais consciencieusement au boulot en vélo tous les jours, mais ça ne suffit pas. À un moment, il faut ce qu'on appelle des "sorties longues".

Il y a plusieurs façons de faire.

La plupart des gens, me semble-t-il, augmentent leur sortie du dimanche, qui fait par exemple 100 bornes, et la poussent à 150 voire 200 bornes. Je trouve ça un peu compliqué, on rate le repas familial du dimanche midi, ou alors on se retrouve à partir super tôt le dimanche matin pour rouler de nuit, et au final, on dépasse rarement les 200, quoi qu'il arrive. Par ailleurs, ce n'est pas super motivant de tourner en boucle sur un tour de 100 bornes, en particulier quand on habite en zone urbaine comme moi, on aime bien, une fois parti, profiter carrément de la campagne.

Donc, à titre personnel, je préfère carrément "cramer un week-end" et partir pour 300 ou 400 bornes, voire plus. Je roule la nuit, dors à la belle étoile, c'est l'aventure, c'est rigolo, et on a un ratio nombre de kilomètres parcourus / temps investi qui est idéal.

Paré pour l'aventure
Prêt à partir. Ou de retour. Difficile de savoir. L'équipement est simple. Un vélo, une sacoche, de quoi réparer et dormir à l'arrache, et c'est parti.

Maintenant la question qui tue, comment trouver des parcours de 300 km ou davantage ? Une option consiste à faire des brevets cyclotouristes qu'on trouve en variante 200, 300, 400, 600 et même 1000 kilomètres. Avantage : on ne roule pas seul, on prend le départ ensemble. Inconvénient : j'ai besoin d'avoir fini mon entraînement au mois de mai, et la plupart des brevets longs sont en mai ou juin, donc trop tard.

Reste la solution des Flèches de France, un concept inventé par l'Audax Club Parisien et en gros, il s'agit de randonnées permanentes, libres (on part quand on veut...) qu'on peut faire de façon officielle mais à titre personnel je les fais en mode totalement "off", de ma propre initiative, sans rien valider, mais je me préoccupe peu des papiers. Ce que ces flèches m'apportent ? Un réseau de 20 parcours, tous tracés, garantis "OK à faire en vélo" avec road-book en PDF et trace GPS incluse. Que demander de plus ?

Les distances vont de 190km (Dieppe) à 995 km (Perpignan) et entre les deux, on peut choisir la taille qu'on préfère.

Et surtout (surtout...) on est assuré, en parcourant une flèche, de voir du pays, littéralement. C'est un moyen privilégié de découvrir la campagne française. Et je me dis que pour le coup, sachant qu'Accent Français a justement pour mission, de faire découvrir le français, avoir un entraînement qui rayonne dans la France entière, c'est pile-poil ce qu'il me faut.

J'aurais bien aimé les faire toutes, mais j'ai du faire un choix... Or donc :

6 flèches pour se préparer
Dieppe, Charleville-Mézières, Montbéliard, Bellegarde, Nice, La Rochelle. 5000 bornes sur les routes de France.

En tout, ça me fait 5000 bornes sur les Flèches de France. 5000 bornes ? Tiens, comme par hasard... Exactement la distance pour aller du Pacifique à l'Atlantique.

Sur la plus longue (Nice) j'ai du renoncer à faire l'aller et le retour (2000 bornes, c'est un peu long...) mais pour les autres a priori le but c'est de faire à chaque fois l'aller plus le retour. C'est à géométrie variable car si je m'aperçois que je n'ai pas le temps de revenir à la maison suffisamment tôt pour être au boulot le lundi matin et/ou si je rencontre un problème, je peux me permettre de faire demi-tour avant la destination finale.

Au niveau organisation, à part pour la plus longue (Nice, encore...) où j'ai du d'ailleurs un peu amender le parcours pour partir d'Antibes (pas si loin de Nice) et arriver en banlieue sud (chez mes parents) et passer par un ou deux points de chute adaptés, je voyage seul. Exception pour Nice donc où Bernard, Hervé et Gérard m'accompagnent, histoire de répéter un peu l'organisation "la voiture suit le coureur". Mais sinon, le voyage seul, c'est assez simple, j'ai le parcours rentré dans le GPS, avec au pire une version papier si ce dernier tombe en panne, et pour le reste, une petite réserve de nourriture, des vêtements pour le mauvais temps, un "bivy bag" pour dormir n'importe où et c'est parti. Je fais le plein de nourriture dans les boulangerie, bistrots, superettes rencontrées en cours de route. Et je dors où je peux, abri-bus, lavoir, tous les abris sont bons.

L'aventure quoi.

Et un mode de découverte de notre charmant pays certes un peu fatiguant, mais très efficace, j'ai comme projet long terme de les faire toutes, ces 20 flèches, cette année j'en fais déjà 6, c'est pas mal. Ce qui est très intéressant, c'est de voir que la campagne française se prête très bien à l'exercice. Encore que l'exode rural, toujours en cours si j'en crois mes observations, complique un peu les choses, mais dans l'ensemble, c'est quand même extrêmement bien foutu. On trouve des commerces à intervalle régulier, les chemins sont sympas, le réseau secondaire (parfois on a l'impression d'être sur le tertiaire ou le quaternaire...) est dense et plutôt bien entretenu. Je vous mets au défi de faire la même aux États-Unis. Va pas être simple. Difficile d'y trouver des petits troquets en bord de route prêt à vous servir un bon café. Enfin, pour ce que je connais de l'Amérique du Nord, et j'y suis allé à plusieurs reprises, je me sentirais moins à l'aise à barouder comme je le fais en France.

Le lecteur attentif aura remarqué que la flèche Perpignan, qui passe juste à côté des locaux d'Accent Français à Montpellier, n'est pas au programme. Niveau logistique, c'était compliqué. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot !

PS: au moment où j'écris ces lignes, j'ai déjà fait Dieppe, Charleville-Mézières et Nice. Et j'attaque les 3 autres dans les semaines qui viennent. Les comptes-rendus sont en cours de rédaction, promis, je vous fais voyager très vite.

Page générée par UWiKiCMS 1.1.8 le mardi 24 novembre 2020.
Copyright © 2018 Christian Mauduit. Document placé sous licence GNU FDL.
Mis à jour le samedi 05 mai 2018.